Yes we can: Les hôtels Fairmont disent oui

by admin on 30 janvier 2009

Avez-vous déjà remarqué comment, la plupart des québécois disent NON avant de dire OUI ? Sommes-nous destinés comme peuple à rester dans la phase de l’opposition et du non?  

Je m’explique : Je suis présentement à l’hôtel Fairmont Turnberry Isle Resort & Club à Miami en Floride. 

Assise confortablement, dans l’un des luxueux salons du lobby de l’hôtel, je n’ai pu m’empêcher d’écouter la conversation qu’avaient quatre personnes responsables de l’organisation d’événements corporatifs.  Ce que j’ai entendu (traduction libre) : « Oui certainement, oui absolument, bien entendu, il va de soit… »  Jamais un NON ne fut prononcé, toujours affirmatif, toujours OUI !

Bien avant Barack Obama avec son célèbre : « Yes we can », Bob Gratton avait dit : « Ils l’ont tu l’affaire les américains? »  Avouez que OUI !  On voit trop souvent certains québécois dénigrer le succès.  Avons-nous si peur de l’excellence?

Vous me direz peut-être : « Bien OUI, elle est dans un hôtel cinq étoiles, c’est certain que personne ne dit NON aux chers clients et clientes! » À mon avis, les « étoiles » n’ont rien à voir avec le positivisme des américains et rien à voir avec la haute estime qu’ils ont d’eux-mêmes.  Selon moi, le « OUI américain » est directement lié à l’importance qu’ils associent au service à la clientèle et à l’importance qu’ils accordent à leur réputation. 

OUI, un jour les québécois sortiront enfin de la phase du NON et affirmeront haut et fort : OUI, nous visons l’excellence en matière de service à la clientèle et OUI, « Ils l’ont tu l’affaire les québécois! »

Qu’en pensez-vous ? Des commentaires…. Positifs… OUI ?

{ 0 comments… add one now }

{ 1 trackback }

Previous post:

Next post: