La dynamique relationnelle, le web et les réseaux sociaux

by admin on 17 juin 2008

Après avoir «googeliser » l’expression « dynamique relationnelle », Google nous reviens avec seulement 7250 correspondances. Parmi ces résultats et dans un contexte de Web marketing, voici ce qu’en pense Antoine Moretto : « Créer une relation personnalisée et durable avec le client constitue le principal défi du cybermarketing. Il est intéressant de voir quels bénéfices peut retirer l’entreprise de cette relation, et qui justifient que l’on fasse beaucoup d’efforts pour la construire. »

Particulièrement, dans le contexte du Web, il est essentiel d’apporter une grande attention à ses interactions personnelles et professionnelles. Il est primordial de les valoriser et de les cultiver.

Nous sommes, plus que jamais, à l’ère de l’individualisme; nous sommes le centre et le pivot de notre propre univers. Nous choisissons de nous identifier à un ou plusieurs groupes d’individus, de nous joindre aux réseaux sociaux et d’utiliser les technologies disponibles pour communiquer sans limite et sans frontière.

Dans une communauté où les réseaux sociaux priment, le dynamisme relationnel se développe à une vitesse fulgurante. Aujourd’hui, nos réseaux sont plus diversifiés. Nous avons plus de liberté pour choisir et entretenir nos relations. Nous pouvons interagir et nous exprimer facilement, dans un environnement flexible et sans frontière.

 

{ 1 comment… read it below or add one }

Louis-David Malo juin 23, 2008 à 14:15

Je suis tout à fait d’accord avec ces affirmations.

Nous entrons de plus en plus dans une ère de micromarketing. Les avantages concurrentiels que les entrprises devront créer passent nécessairement par les relations personnelles.

Ce que vous appelez le « dynamisme relationnel » témoigne de l’enjeu de fidéliser les clients, et donc d’investir temps et énergies dans la construction d’une relation durable avec les clients.

Louis-David

{ 2 trackbacks }

Previous post:

Next post: