Les cybercriminels sont toujours très actifs

by amcordeau on 12 mars 2017

Aux États-Unis, le rapport 2016 sur la cybersécurité du gouvernement américain, révèle que plus de 21 millions d’Américains se sont fait volé, par des pirates informatiques, des renseignements personnels très sensibles : numéros d’assurance sociale, dossiers médicaux, et autres.

L’été dernier, au Canada,  l’université de Calgary a payé $20,000.00 pour reprendre l’accès à son propre système de courrier électronique après avoir subi une cyber-attaque. Soixante-treize pour cent des Canadiens craignent d’être victimes de vols d’identité.

En raison de la l’amélioration du savoir-faire des cybercriminels, d’importantes violations de données se multiplient à votre égard comme pour les entreprises.

On aura beau prévenir, d’une manière ou d’une autre, il y a aura toujours une brèche à colmater.

Il semble donc indispensable de compter sur des spécialistes indépendants pour détecter et atténuer les actes malveillants qui pourraient avoir des conséquences défavorables sur la réputation et les activités de l’entreprise.

Les cybercriminels avancent très rapidement et ils finissent toujours par trouver un moyen d’infiltrer les réseaux informatiques et d’exploiter les données.  Cette seule constatation devrait nous motiver à être plus rapides que les cybercriminels et briser leurs plans de plus en plus en temps quasi réel.

Soyez rassuré, des solutions existent, mais encore faut-il admettre qu’il y a un problème de perception quant à la gravité des risques informatiques qui nous entourent.

Pour vous renseigner au sujet des menaces les plus importantes qui pèsent sur les entreprises et leur PDG, je vous invite à lire les articles rédiger par Michelle Blanc et publiés sur le blogue de Benoit Grenier.

{ 0 comments… add one now }

Previous post: